Numérisation des Bandes magnétiques


De l'urgence de la préservation du patrimoine audiovisuel.

L'arrêt de fabrication des machines tournantes, et spécialement les BETACAM ainsi que la fin prévisible de leur maintenance par manque de pièces détachées va entraîner un risque considérable de perte de patrimoine pour toutes les entreprises qui conservent des oeuvres sur cassettes vidéo.

Nous disposons d'un workflow performant et réalisons la digitalisation des supports BETACAM SP, SX, BETANUM et IMX vers des fichiers numériques.

Les bandes sont scannées en composantes YUV images par images au format DPX 10 bits en 4.4.4, Ensuite, elles peuvent être converties directement en DCP pour les salles de cinéma, ou en AVID DnxHD 4.2.2 directement lisibles par Final Cut Pro ou Adobe Premiere.

Bien entendu, la qualité finale ne peut être supérieure à celle de la source. Les rushes BETANUM de bonne qualité venant des caméras genre DVW790P, une fois upscallées en 1920x1080 donnent un résultat excellent en projection cinéma.

Les films argentique 16/35 archivés sur bandes n'ont que la qualité du telecinema utilisé. Les plus anciens ont un grain identifiable, (image sombre, chroma faiblement quantifiée) mais auquel, le public est déjà familiarisé. D'une manière générale, les films tournés en argentique ne sont pas fait pour passer à la télévision, la dynamique de la luminance est limitée et tient compte de la pénombre dans laquelle sont plongées les salles de cinéma.

Exemple d'image BETACAM SX filmée avec une DNW7P 4:3,
scannée en DPX et convertie au format DCI 1998x1080
Image DPX 10 bits 4.4.4 scannée en 720x576 Image TIF recadrée au format DCI 1998x1080


Copyright ©Dopamyne Films 2013  |  Le technicien du film  |  Extranet  |  Newsletters  |  Mentions légales