Duplication des DCP


Dès qu'il est besoin de sortir sur plusieurs dizaines ou centaines de salles, la duplication des supports pose problème. Nous réalisons la duplication en masse de DCP sur tous supports: Disques durs, Clés USB et DVDROM. Par exemple, pour un long métrage sur clé USB2, notre capacité de production est d'environ 100 copies par jour.

Banc de duplication clés USB
Nous pouvons aussi bien fournir les supports ou utiliser ceux que vous nous ferez parvenir, nous pouvons aussi les envoyer directement aux salles. Le retour peut se faire par notre intermédiaire ou directement chez le client distributeur.

Le comportement des serveurs DCI :

Depuis l'origine, les serveurs des projecteurs numériques sont des machines LINUX qui par défaut ne lisent que les supports formatés en EXT2 ou EXT3. Tous les serveurs ont depuis été mis à jour et lisent maintenant le format NTFS du monde Microsoft PC. Les serveurs ne lisent rien d'autre (pas de Hfs Mac, pas de FAT, FAT32, extFAT ni quoi que ce soit d'autre) L'implémentation du NTFS est extrèmement rustique et ne sert qu'à lire les DCP, si la clé contient autre chose, le serveur se met en erreur.

Le Dss200 de Dolby Le showvault de Doremi Le Sa2100 de GDC

Si vous n'êtes pas un expert, respectez ces quelques règles simple :

  • Ne jamais mettre la clé sur un MAC ( Le mac écrit sur la clé des fichiers systèmes invisibles qui peuvent induire en erreur  les projecteurs. )
  • Si vous travaillez sur un PC, vous pouvez lire la clé et ajouter des DCP. Si vous supprimez un DCP vous devez reformater la clé avant de la réutiliser (les projecteurs peuvent bloquer si ils trouvent des fichiers dans la corbeille).
  • Si vous désirez archiver vos DCP, compressez les au format RAR (utilisez le logiciel "winrar"), ensuite, vous pouvez les stocker sur tous supports PC ou MAC et les envoyer par Internet (Les projectionnistes se débrouillent très bien avec les DCP compressés).
  • Si vous désirez créer vos propres copies, utilisez un PC, formatez vos clés au format NTFS exclusivement et copiez-y les fichiers décompressés avec leur dossier (vous ne devez rien changer dans le nom des fichiers) ne mettez rien d'autre, (pas besoin de readme.txt, les projectionnistes comprennent d'après le nom du dossier si c'est une version soustitrée ou autre.)

Réaliser vous-même vos copies sur clé USB2

  • Vous pouvez réaliser vous-même vos copies sur des clés USB en prenant toutefois certaines précautions.
  • N'utilisez pas de clés "NONAME", celle-ci sont faites à partir de chipset de second choix qui n'ont pas passé le contrôle qualité. L'analyse de leur firmware montre que les noms des fabricants ont été effaçés, ce qui est caractéristique des mises au rebus. Il leur manque souvent aussi une couche logicielle qui gère les inévitables cellules mortes, ceci se vérifie facilement par la taille disponible, par exemple, pour une clé de 64Go, il n'est pas rare de voir un espace libre supérieur à 60Go, alors que les clés standards sont aux environs de 58Go.
  • A partir du moment où les clés sont vendues par des marques connues, il n'y a en principe pas de problèmes. La vitesse d'écriture indiquée n'est pas très reproductible et dépend apparemment pour partie de l'ordinateur et de la taille des fichiers.
  • Les clés USB3 sont lisibles par les serveurs DCI mais n'apportent pas de gain particulier en lecture sur les serveurs qui sont en USB2. Tant que les cles USB2 sont disponible à moindre prix, il n'est pas utile de passer à l'USB3 si le seul usage est la duplication de DCP
  • Quand on copie de gros fichiers sur clés USB, il faut faire très attention à la fin du processus. L'ordinateur peut signaler que la clé est écrite alors que le transfert peut encore durer quelques minutes. Il ne faut pas se fier à la taille des fichiers copiés, l'espace étant réservé avant l'écriture, on peut avoir une bonne taille alors que la fin du fichier manque.
    Certains serveurs DCI ne vérifient pas le checksum à l'ingest et peuvent ne pas détecter les clés défectueuses, il faut donc impérativement tester les DCP avant leur envoi aux salles. (il suffit de passer le film en vitesse rapide et bien vérifier la fin)

Réaliser vous-même vos copies sur Disques dur

  • Certains disques durs USB ne fonctionnent pas quand ils sont connectés aux serveurs, ceci arrive quant ils ont une consommation trop importante pour le débit de la prise USB du serveur. Il faut éviter tous les disques sophistiqués avec de multiples interfaces ou ceux livrés avec un cable en Y. On essayera de privilégier les clés USB, qui elles, ne rencontrent jamais ce problème de compatibilité.
    Le DCP2000 de DOREMI
    Le DCP2000 de DOREMI, on voit qu'il n'y a qu'une seule prise USB en face avant.
    Cordon USB en Y
    Si votre disque dur est équipé avec ce type de cordon USB en Y, il est inutilisable pour livrer des DCP.

 

Copyright ©Dopamyne Films 2013  |  Le technicien du film  |  Extranet  |  Newsletters  |  Mentions légales