Nos spécifications et informations sur les DCP


Dans certains projets actuels, on rencontre des erreurs techniques qui posent problèmes pour la réalisation des copies numériques et la projection en salle. Précisons que les spécialistes expérimentés du 35mm et de la vidéo broadcast ne sont pas ceux qui posent le moins de problèmes.

Conseils pour le Tournage :

  • En fonction de votre caméra, utilisez les formats 1080P, 2k ou 4 k. N'utilisez pas le format cinémascope 2:39, c'est un format de compatibilité qui n'a pas d'intérêt dans les salles de cinéma d'aujourd'hui.
  • Vous ne ferez pas de retour film en 35mm 24 im/s, aussi utilisez toujours les vitesses de 25 im/s ou 50 im/s qui vous donneront nativement la compatibilité avec toutes les sources de diffusion actuelles.
  • Filmez et montez toujours en progressif, jamais en entrelaçé.
  • Attention : à part sur les caméras Panasonic Varicam, le format 24P ne signifie pas 24 im/s, mais 23,976 im/s, ce format ne sert à rien et il ne faut jamais l'utiliser (sauf bien sur, si vous n'avez pas le choix).
  • Utilisez toujours des objectifs manuels avec une bague de réglage du diaphragme, ne réglez jamais la lumière en jouant sur la sensibilité ISO, sous peine d'avoir des rushes avec des niveaux de bruit différents qui se verront au montage. Si vraiment, vous ne pouvez pas faire autrement, utilisez une cellule manuelle et un jeu de filtres ND que vous aurez étalonnés au préalable.
  • Pour régler le gain de votre caméra et homogénéiser le grain de votre film, inspirez-vous de ce que l'on faisait en argentique, vous pouvez fixer un gain pour les extérieurs jour, par exemple à 100 ISO, pour les extérieurs nuit à 400 ISO, (ceci est un exemple, à vous de faire les tests)

  • Cependant, même si vous n'avez pas respecté ces préconisations, il sera toujours possible de faire un DCP avec votre film, même si il a été filmé avec un téléphone.

Fichiers sources :

  • Gardez la même résolution d'image depuis la prise de vue jusqu'au render de votre master. A titre indicatif, un master en 1080P fait au moins 1.2Go la minute.
  • Si vous montez avec FCP, utilisez le codec Apple ProRes 4.2.2 (HQ). Pour le lire sur PC, téléchargez la verion Windows ici :
  • PC Codec APPLE PRORES

  • Si vous montez avec Premiere ou Avid, utilisez le codec Avid DnxHD, vous pouvez le télécharger ici :
  • Mac_AvidCodecsLE_2.1.zip
    PC_AvidCodecsLE_2.1.zip

    Après l'avoir installé, vous le trouverez dans une option de l'export Quicktime. Vérifiez sur le site de AVID si il n'y a pas une version plus récente.

Organisation de vos exports finaux :

  • Signalez-nous si votre montage final a été fait et contrôlé par une seule personne ou par une myriade de sous-traitants. Dans ce second cas, il est probable que l'image, le son et les soustitres soient très professionnels mais que tout soit décalé de plusieurs secondes, (on envoie une version au soustitrage, puis on rallonge l'entête de 4 secondes pour y mettre un carton et les soustitres sont décalés).
    Idem pour le son, vous avez un magnifique 5.1, mais il n'est pas calé à 00:00 avec la version du film que vous nous envoyez.
  • Vous pouvez nous fournir une suite de fichiers DPX, néanmoins vous n'aurez aucun gain de qualité comparativement à un PRORES, et nous devrons porter une attention particulière à la synchronisation des fichiers son pour lesquels nous n'aurons pas de repères.
  • Mettez quelques secondes en fondu de noir au début et à la fin de votre film et surtout, ne démarrez pas avec une image blanche plein écran, vos spectateurs risquent de devenir aveugles et forcément, ça risque de faire des histoires, ...
  • Votre film doit avoir une durée ronde en secondes (ex : 01:30:21:00 et pas 01:30:21:03), ceci permet d'avoir des exports son et images exactement avec le même nombre d'échantillons, ce qui simplifie la vérification du DCP.
  • Pour pouvoir facilement vérifier la synchro son, tous les exports (vidéo, son, suites d'images DPX, etc.) doivent être calés à 0 seconde et se terminer exactement à la fin du montage.
  • Ne mettez jamais de mires ni de mille en début de film, Ces choses n'existent que si vous vivez au siècle dernier et que vous deviez envoyer un master BETACAM à une chaîne de télévision, il n'y a aucun autre cas où ce soit utile, c'est juste une source d'erreur et une perte de temps considérable dans le workflow DCP. Il faut en effet couper la vidéo et tous les fichiers son et reprendre les soustitres pour mettre un offset sur le "time-code" de chaque ligne de soustitre.

Supports :

Pour les fichiers jusqu'à 2 Go par transfert de fichier Internet. Pour les fichiers plus lourds, SSD, disques durs, Clés, (en interfaces SATA, USB2/3, Firewire 400/800). Utiliser de préférence des disques externe 2.5" USB2/3 sans alimentation ou des SSD SATA. Formatez de préférences vos disques et clés USB en NTFS (Nous pouvons lire les disques MAC, mais nous ne pouvons pas les écrire, ce qui nous empêche d'y copier vos DCP)
Pour faciliter l'emballage, pour les disques envoyés par courrier, ne joignez pas de câble USB ni Firewire. Pour les transferts outre-mer, nous pouvons envoyer les DCP par P2P : (BitTorrent, Emule,…). Les supports doivent être repérés par une étiquette indiquant le nom du client et le nom du film.


 

Copyright ©Dopamyne Films 2013  |  Le technicien du film  |  Extranet  |  Newsletters  |  Mentions légales